Archives de catégorie : Statistiques

La question du latin. Communication faite aux Assises des lettres, Toulouse, le 29 mai 2010

Cette communication a été faite dans le cadre des Assises des lettres à Toulouse, du 27 au 29 mai 2010. Les humanités pour quoi faire ? Enjeux et propositions. Cf. le programme complet. Elle reprend un grand nombre de thèmes déjà exposés dans le présent carnet de recherche et pour lesquels des liens ont été indiqués.

Table ronde Langues anciennes animée par Jean-Claude Carrière

Philippe Cibois
Université de Versailles – St-Quentin en Yvelines

Ce que je vais vous présenter est un travail de sociologue qui dispose de ses outils : statistiques, enquêtes, analyse de contenu, mais c’est aussi une réflexion de citoyen engagé.

La question du latin ne se pose plus guère dira-t-on puisque son enseignement ne joue plus le rôle principal qu’il a longtemps joué. Françoise Waquet, a fort bien décrit cette longue baisse qui a conduit à la suppression du latin en 6e par Edgar Faure en 1968 : pour elle, l’enseignement du latin étant réduit à une « teinture », la question du latin ne se pose plus en tant que telle.

Elle se pose cependant : à la rentrée 2008, 174.000 élèves faisaient du latin en 5e alors qu’en 1920 ils n’étaient que 10.000. On peut donc dire que depuis les gallo-romains, on n’a jamais autant initié d’enfants au latin qu’aujourd’hui. Alors que le sentiment d’une perte de vitesse du latin s’est instauré, d’où vient ce paradoxe ?

Continuer la lecture de La question du latin. Communication faite aux Assises des lettres, Toulouse, le 29 mai 2010

Origine et devenir scolaire des latinistes

Les latinistes sont nombreux en 5e, environ un quart des effectifs mais on sait que beaucoup abandonnent en entrant au lycée. Pour savoir ce qu’ils deviennent (et aussi quelles sont les caractéristiques de ceux qui choisissent le latin) nous allons utiliser l’enquête par panel du ministère de l’Éducation nationale qui à partir de 1995 a permis de suivre un échantillon important d’élèves de la 6e à la terminale (Panel 95). Cette procédure du Panel 95 consiste à choisir tous les élèves nés un certain jour de l’année et à les suivre d’établissements en établissements, qu’ils soient dans le public ou dans le privé, qu’ils redoublent ou non, jusqu’à leur sortie du système scolaire secondaire. En plus de la « carrière » de l’élève, on dispose de renseignements le concernant ainsi que sa famille.

Si l’on considère que l’on a 1000 latinistes en 5e (ils sont 27,7% des effectifs du Panel), on voit qu’il n’en reste plus que 63 en terminale (dont 40 en terminale S, 18 en Lettres et 5 en ES). Si les trois quarts des latinistes de 5e sont encore présents en 3e, le passage au lycée entraine une chute importante des effectifs, chute croissante au fil des trois années.

Evolution des latinistes, base 1000 en 5e

5e

4e

3e

2de

1re

Term

1000

853

740

157

92

63

Continuer la lecture de Origine et devenir scolaire des latinistes

L’enseignement du latin aux USA et en Italie

En dehors de la France, plusieurs cas de figures sont possibles : l’enseignement est soit optionnel soit obligatoire dans certaines filières. Quand l’enseignement est optionnel, il ne touche qu’un très faible nombre d’élèves : de 1 à 2 % comme en Grande-Bretagne et aux USA, de 5 à 8 % selon les länder en Allemagne.

Le latin est obligatoire dans les filières de type lycées en Italie si bien qu’il touche 41 % des élèves du secondaire, ce qui est le pourcentage le plus élevé. Il est également obligatoire dans certaines filières en Autriche, au Danemark et aux Pays-Bas[1].

Pour illustrer cette situation, nous prendrons les deux cas extrêmes des États-Unis où nous étudierons l’évolution de la situation, et de l’Italie où de nombreux débats nous permettront d’étudier comment se pose la question du latin.

L’évolution de l’enseignement du latin aux États-Unis

L’enseignement du latin est optionnel dans les écoles secondaires publiques aux USA et il ne touche qu’un très faible pourcentage de la population scolaire (1,3 % en 2000), cela n’a pas toujours été le cas si on examine la situation depuis la fin du xixe siècle[2].

USAEff

Effectifs de langues étrangères. Écoles publiques secondaires aux USA – 1890 -2000 (Source Draper 2002)

Continuer la lecture de L’enseignement du latin aux USA et en Italie