Antiquité et binationaux : retour aux sources

La proposition de loi permettant de déchoir de la nationalité française les binationaux convaincus de terrorisme, y compris ceux nés Français, est en profonde contradiction avec la pratique romaine qu’il vaut la peine aujourd’hui d’interroger. Elle peut se résumer de manière simple par deux principes : tout homme a deux patries mais la citoyenneté est offerte à tous.

La binationalité comme phénomène ordinaire

C’est une évidence à Rome,  Cicéron signale dans un texte classique (Des Lois, Livre 2, 5)  que : Continuer la lecture de Antiquité et binationaux : retour aux sources