Statistiques : rentrée 2017 et concours 2018

Les statistiques parues cette année [1] vont nous permettre d’abord de faire le point sur cet indicateur privilégié qu’est le pourcentage d’élèves en première année de latin (pour la rentrée 2017 puisque les statistiques sont publiées avec un délai d’un an). Je proposerai ensuite une réflexion sur l’évolution des concours, Capes et Agreg (mais aussi sur la Certification), toutes procédures qui conduisent à enseigner le latin.

Continuer la lecture de Statistiques : rentrée 2017 et concours 2018
  1. Repères & Références Statistiques 2018, Résultats 2018 Agrégation lettres classiques, Résultats 2018 Capes lettres classiques []

L’affaire belge de l’accord du participe passé avec avoir

Cette tribune récente de Libération (2 septembre 2018), d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux anciens professeurs de français belges, n’est pas passée inaperçue car elle semble envisager une sécession belge en matière orthographique. Elle a rapidement entrainé deux prises de position dans Le Monde du 8 septembre, l’une demandant « L’abrogation d’une règle incompréhensible et dévastatrice » par Éliane Viennot, l’autre ayant pour titre « renoncer à maîtriser la langue, c’est renoncer à penser » par Romain Vignest. Le débat est ainsi clairement posé de manière habituelle : avant d’aborder le fond de la question, essayons de comprendre ce qui semble s’apparenter à une « affaire belge ».

Continuer la lecture de L’affaire belge de l’accord du participe passé avec avoir

Traverser les Alpes avec Hannibal

Après les centaines d’auteurs qui ont tenté de découvrir par où était vraiment passé Hannibal pour traverser les Alpes, peut-on faire confiance à quelqu’un qui dans son livre, paru en 2009, nous propose sa solution [1] ? Mais l’auteur est un archéologue reconnu : on lui doit les fouilles menées en Isère sur le lac de Paladru   et il a utilisé ses connaissances sur les peuples rencontrés par Hannibal, comme les Allobroges, pour relire le récit de Polybe, privilégié parce qu’écrit au plus proche des évènements. Continuer la lecture de Traverser les Alpes avec Hannibal

  1. Aimé Bocquet, Hannibal chez les Allobroges, Montmélian, La Fontaine de Siloé, 2009 []

Thyeste à Avignon : les monstres de Sénèque

Ouvrant le festival d’Avignon dans la Cour d’honneur du palais des Papes, Thyeste, la tragédie de Sénèque a impressionné les spectateurs. Ceux-ci ont parfaitement compris le texte grâce à la traduction de Florence Dupont [1] et au jeu des acteurs mis en valeur par une scénographie adaptée au lieu. Mais ils ont bien eu du mal à donner un sens à la pièce.

Les attentes des spectateurs d’Avignon en matière de tragédie ancienne sont très liées à la tragédie grecque où les passions humaines sont en résonance avec le destin de la cité, ce qui n’est plus le cas dans la tragédie romaine dont Sénèque est le seul témoin complet. La critique est un bon reflet des perspectives multiples de la réception du spectacle. Continuer la lecture de Thyeste à Avignon : les monstres de Sénèque

  1. Sénèque, Théâtre complet, traduit du latin et présenté par Florence Dupont, Arles, Actes Sud, 2012 []

Débat en Italie sur le lycée classique

« Les jeunes, revenez vous inscrire au [lycée] classique »

Du 16 au 18 mai dernier un débat a enflammé les pages culturelles de la Repubblica (le grand quotidien de gauche italien) à propos du devenir du lycée classique. Les auteurs de plusieurs livres parus récemment en Italie (et pour certains traduits en français) ont été interrogés pour savoir s’il fallait conserver en l’état un lycée classique où l’on apprend essentiellement à traduire le latin et le grec où s’il fallait le faire évoluer en y introduisant des éléments culturels. Pour rendre compréhensible le débat, je présenterai assez précisément ce qu’est le lycée classique en Italie puis les positions des différents auteurs. Continuer la lecture de Débat en Italie sur le lycée classique