Fluctuat nec mergitur

FluctuatNecMergiturFluctuat vient du verbe fluctuo [1] à la troisième personne de l’indicatif présent. Ce mot signifie  “rouler des flots, des vagues” et au figuré “être agité comme les flots”.  On retrouve cette idée de ballotement dans fluctuer mais en français, fluctuer ne s’applique qu’à de l’immatériel, l’état d’esprit d’une personne par exemple, non à un objet. On peut traduire il est ballotté par les flot ;

nec (ou neque), conjonction, “et ne …  pas” ;

mergitur est la troisième personne du verbe mergo [2], “engloutir”, ici au passif. En français, on retrouve la même racine dans émerger, submerger, immersion.

Il est ballotté par les flots et n’est pas englouti.

Il s’agit du bateau qui figure sur les armoiries de la ville et que Paris doit à la corporation de ses mariniers. Cette devise s’emploie aussi à propos de toute situation troublée où une institution résiste aux difficultés. Elle est particulièrement adaptée à la situation présente.

  1. fluctuo, as, are []
  2. mergo, is, ere, mersi, mersum []

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Philippe Cibois (15 novembre 2015). Fluctuat nec mergitur. La question du latin. Consulté le 25 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ofh1


Une réflexion sur « Fluctuat nec mergitur »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.