Tous les articles par Philippe Cibois

Philippe Cibois, né en 1941, est professeur émérite de sociologie de l'université de Versailles - St-Quentin en Yvelines.

Garum, nuoc-mâm, ketchup

Depuis Pline l’Ancien, le garum a la réputation d’être un produit recherché mais très douteux dans sa fabrication :

Aliud etiamnum liquoris exquisiti genus,
Il existe encore un autre genre de liquide recherché
quod garum uocauere,
que l’on nomme garum
intestinis piscium
fait d’intestins de poissons
ceterisque quae abicienda essent,
et d’autres choses bonnes à jeter
sale maceratis,
macérés dans du sel
ut sit illa putrescentium sanies
jusqu’à ce qu’ils soient de la pourriture de sang corrompu [1].

Continuer la lecture de Garum, nuoc-mâm, ketchup
  1. Histoire naturelle, Livre 31, chap. 43-44, texte en ligne []

Hobbes : Léviathan

Horst Bredekamp, Stratégies visuelles de Thomas Hobbes, illustration 2, Frontispice du Léviathan

Qui ouvre le Léviathan de Hobbes est confronté à ce frontispice (ici reproduit à partir du livre de Host Bredekamp qui l’étudie longuement), [1] où l’on voit un géant couronné, couvert d’une cotte de maille, surgir au-dessus d’un paysage en brandissant les instruments des pouvoirs civils et religieux, une épée et une crosse épiscopale.

Continuer la lecture de Hobbes : Léviathan
  1. Stratégies visuelles de Thomas Hobbes, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2003, illustration 2 []

L’enseignement du latin (et du grec) en Suisse (suite)

Mon dernier billet mettait l’accent sur ce qui se passe en Suisse romande et on m’a fait remarquer avec justesse que la Suisse alémanique n’avait eu que la portion congrue. Pour remédier à ce défaut, je vais examiner avec plus de précision le livre signalé par Martin Stüssi (Président de l’Association suisse des philologues classiques) : Sprache und Allgemeinbildung. Neue und alte Wege für den alt- und modernsprachlichen Unterricht am Gymnasium (Langue et enseignement général. Nouvelles et anciennes façons d’enseigner une langue ancienne et moderne au Gymnasium) [1]. On trouvera sur le site du livre beaucoup d’extraits des différents chapitres et du matériel pédagogique dont je vais essayer de rendre compte sous forme de traductions, de résumés et de présentation d’outils pédagogiques associés.

Continuer la lecture de L’enseignement du latin (et du grec) en Suisse (suite)
  1. Theo Wirth, Christian Seidl, Christian Utzinger, Sprache und Allgemeinbildung, (Langue et enseignement général), Lehrmittelverlag des Kantons Zürich, 2017 []

L’enseignement du latin (et du grec) en Suisse

En Suisse, l’enseignement relève des cantons et non de la confédération. Cependant, comme une uniformisation de la structure des enseignements paraissait s’imposer, une « votation » a eu lieu le 21 mai 2006 où de nouveaux articles constitutionnels ont été adoptés avec une double majorité, celle du peuple suisse à 86% mais aussi celle de la majorité des cantons [1]. Comme pour bien comprendre la place du latin (et du grec) dans l’enseignement il faut la situer dans l’ensemble du système éducatif, il est important de comprendre celui-ci [2].

Continuer la lecture de L’enseignement du latin (et du grec) en Suisse
  1. Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique []
  2. Structures scolaires cantonales []

John Scheid : Rites et religion à Rome

Paru en 2019, cet ouvrage de John Scheid est aujourd’hui la synthèse de ses travaux et de ses enseignements au Collège de France. Il ne sera pas question ici de le résumer mais d’entrer dans le détail d’un rite, le sacrifice animal afin de mieux le comprendre ainsi que ses interprétations, étant entendu que le rite n’en livre pas par lui-même, que les auteurs anciens divergeaient parfois sur le sens à donner au sacrifice mais que l’on peut aujourd’hui faire des hypothèses sur le rôle social qu’il jouait [1].

John Scheid ferraille encore [2] contre l’idée qu’il n’existe de religion que s’il y a des croyances auxquelles l’individu adhère et qui lui permettent d’affronter le mal ou la mort. Cette exigence a vicié longtemps la recherche parce qu’elle faisait de la religion chrétienne, même quand le chercheur n’était pas croyant, l’archétype de la vraie religion.

Continuer la lecture de John Scheid : Rites et religion à Rome
  1. J’utiliserai aussi le livre classique de John Scheid, La religion des Romains, Armand Colin, 1998 []
  2. comme il l’a fait dans John Scheid, Les dieux, l’État et l’individu, Seuil, 2013 dont j’ai rendu compte dans un précédent billet []