Archives de catégorie : Actualité

L’Autorité de l’art antique

Comme je le disais en conclusion de mon dernier billet, nous avons vu de nombreuses fois dans ce carnet que l’Antiquité utilisée dans des productions actuelles est source de respectabilité. Elle est une mise en valeur de ce qu’elle touche comme par un coup de baguette magique, qu’il s’agisse des universités parisiennes en 1971 qui furent numérotées en chiffres romains [1], du rappeur Booba qui donne un titre latin à son spectacle [2], de marques commerciales qui utilisent une racine grecque ou latine dans leur nom de marque ou leurs produits [3]. D’où vient cette aura, ce surplus apporté par l’Antiquité ? C’est cette question que je voudrais traiter aujourd’hui en m’appuyant sur l’idée fondamentale mise à jour par Bernard Lahire dans son ouvrage, Ceci n’est pas qu’un tableau [4] que c’est une « domination » qui explique la magie de l’art, qui le rend sacré. Le sous-titre du livre « Essai sur l’art, la domination, la magie et le sacré » constitue en fait une première partie de 400 pages qui va rendre compte de ces phénomènes.

Continuer la lecture de L’Autorité de l’art antique

  1. les chiffres romains, passé, présent, avenir []
  2. Nero nemesis []
  3. De Kiloutou à Nike. L’effet de marque []
  4. Bernard Lahire, Ceci n’est pas qu’un tableau, La Découverte, 2020 []

Street Art et Antiquité

À Paris dans le sixième arrondissement, au coin du Boulevard Saint-Michel et de la rue Serpente, on peut voir cette fresque du duo d’artistes espagnols PichiAvo (Pichi né en 1977, Avo en 1985), et ce jusqu’en septembre prochain. Selon les auteurs, Poseidon et une néréide seraient présents pour rendre hommage à la Seine proche et Nikè, déesse de la victoire marquerait le triomphe de la culture (bien que derrière les panneaux on fasse le deuil de la vieille librairie Boulinier).

Examinons quelques-unes de leurs autres productions pour voir si le thème de l’Antiquité est présent ce qui est le cas si on regarde le catalogue de leurs productions dont cet échantillon : [1]

Continuer la lecture de Street Art et Antiquité
  1. Source : site des auteurs []

Les chiffres romains : passé, présent, avenir

Au début du mois de mars dernier, la polémique enfle dans des médias à propos d’une décision du musée Carnavalet qui aurait décidé d’éliminer les chiffres romains de ses textes de présentation. Il semblerait cependant que deux mesures seulement soient en cause : utilisation des seuls chiffres arabes dans des cartels de présentation destinés à des publics jeunes ou handicapés mais aussi numérotation des siècles dans le parcours général du musée.

Avant de s’inscrire dans le débat sur l’avenir des chiffres romains, il faut peut-être faire le point de la situation et examiner d’où ils viennent, comment ils ont été utilisés depuis Rome et quels en sont les usages actuels indépendamment des prescriptions dont ils sont l’objet.

Continuer la lecture de Les chiffres romains : passé, présent, avenir

À propos du projet Français et culture antique

Le 8 décembre dernier sur BFM TV, Jean-Michel Blanquer annonce « que l’on va développer l’apprentissage du latin-français notamment pour les élèves en réseau d’éducation prioritaire en 6e à titre expérimental ». L’annonce a pris tout le monde de court mais dans une lettre du 24 décembre dernier, le ministre a saisi le Conseil supérieur des programmes (CSP) pour lui demander de réfléchir à la création d’un enseignement facultatif « Français et culture antique » en classe de 6e.

Continuer la lecture de À propos du projet Français et culture antique

Langage inclusif et masculin générique : le débat

Dans mon précédent billet, j’ai présenté un guide d’écriture inclusive mis au point par la fédération Wallonie-Bruxelles mais dans un commentaire, Marie Loison-Leruste s’est exprimée de la façon suivante : « je ne suis pas d’accord avec le guide en ce qui concerne le masculin dit « générique ». Le masculin est devenu générique à partir du 17ème siècle et l’économie de la langue actuelle a bien à voir avec un favoritisme masculin ». Suivait un ensemble de références qu’il m’a semblé indispensable d’étudier, ainsi que quelques autres, pour pouvoir lui répondre.

Continuer la lecture de Langage inclusif et masculin générique : le débat