Archives de catégorie : Histoire

Art gréco-bouddhique

Le Musée Guimet [1] propose une exposition sur le thème de Revoir Bamiyan réalisée par le plasticien Pascal Convert. Bamiyan est la ville d’Afghanistan où se trouve la falaise qui abritait les Bouddhas géants (55m et 38m) détruits par les Talibans six mois avant la destruction des Twin Towers le 11 septembre 2001. En2016 Pascal Convert a effectué des relevés photographiques d’une grande précision de la falaise où se trouvent les niches des Bouddhas disparus mais aussi des centaines de cavernes qui abritaient des milliers de moines bouddhistes entre le 3e et le 7e siècle. Il a en outre réalisé un film qui permet de situer la falaise par rapport à la ville de Bamiyan.

Source : Musée Guimet. CarteBlanche à Pascal Convert

Pour comprendre pourquoi on parle d’art gréco-bouddhique dans cette région, il faut examiner les statues avant leur disparition.

Continuer la lecture de Art gréco-bouddhique
  1. 6 Place d’Iéna, 75116 Paris []

L’affaire belge de l’accord du participe passé avec avoir

Cette tribune récente de Libération (2 septembre 2018), d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux anciens professeurs de français belges, n’est pas passée inaperçue car elle semble envisager une sécession belge en matière orthographique. Elle a rapidement entrainé deux prises de position dans Le Monde du 8 septembre, l’une demandant « L’abrogation d’une règle incompréhensible et dévastatrice » par Éliane Viennot, l’autre ayant pour titre « renoncer à maîtriser la langue, c’est renoncer à penser » par Romain Vignest. Le débat est ainsi clairement posé de manière habituelle : avant d’aborder le fond de la question, essayons de comprendre ce qui semble s’apparenter à une « affaire belge ».

Continuer la lecture de L’affaire belge de l’accord du participe passé avec avoir

Traverser les Alpes avec Hannibal

Après les centaines d’auteurs qui ont tenté de découvrir par où était vraiment passé Hannibal pour traverser les Alpes, peut-on faire confiance à quelqu’un qui dans son livre, paru en 2009, nous propose sa solution [1] ? Mais l’auteur est un archéologue reconnu : on lui doit les fouilles menées en Isère sur le lac de Paladru   et il a utilisé ses connaissances sur les peuples rencontrés par Hannibal, comme les Allobroges, pour relire le récit de Polybe, privilégié parce qu’écrit au plus proche des évènements. Continuer la lecture de Traverser les Alpes avec Hannibal

  1. Aimé Bocquet, Hannibal chez les Allobroges, Montmélian, La Fontaine de Siloé, 2009 []

Ambroise créateur du chant engagé

Nous sommes à Milan capitale de l’Empire d’Occident au 4e siècle. Rappelons quelques faits à propos de l’évêque connu depuis sous le nom de saint Ambroise [1]. Il est né en 340 : quelques années auparavant en 313 Constantin mettait fin aux persécutions des chrétiens et Théodose en 380 fera du christianisme la religion d’état. Pendant sa vie, Ambroise (mort en 397) sera confronté à des empereurs de convictions religieuses différentes : outre Julien l’Apostat il connut des empereurs catholiques ou ariens [2]. Continuer la lecture de Ambroise créateur du chant engagé

  1. ce portrait est une mosaïque du 5e siècle située dans le Basilique St Ambroise de Milan []
  2. Cf. Maurice Testard, Saint Ambroise de Milan, Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°51, décembre 1992. pp. 367-394 []

La chute de Rome : état de la question

Un Colisée en ruines avec un ciel lourd de menaces : la couverture du livre de Peter Heather consacré à la chute de l’empire romain évoque des images qui sont en résonance avec notre époque où beaucoup ont le sentiment qu’un monde s’écroule sous les coups d’un ennemi intérieur : la financiarisation des activités humaines, et où l’enseignement des langues anciennes semble la dernière butte témoin d’une civilisation gréco-latine en passe de disparaitre sous les coups de nouveaux barbares.____________ Continuer la lecture de La chute de Rome : état de la question