Archives de catégorie : Textes techniques latins et grecs

La méthode d’Ératosthène : suite

Reprendre la méthode d’Ératosthène s’est fait d’une manière très explicite dès le 17e siècle comme en témoigne cet ouvrage de l’érudit néerlandais Willebrord Snell ou Snellius (1580-1626) qui fait paraitre en 1617 l’ouvrage ci-contre où il se présente comme « l’Ératosthène batave » qui veut montrer par son De Terrae ambitus vera quantitate  la dimension réelle de la circonférence terrestre [1] . A cette fin, il utilise un procédé, la « triangulation » qui consiste à remplacer l’appréciation difficile de longues distances par celle beaucoup plus aisée d’angles reliant des édifices de hautes tailles dans des villes à différents endroits du pays de façon à former des triangles contigus.

Continuer la lecture de La méthode d’Ératosthène : suite
  1. N. D. Haasbroek, Gemma Frisius, Tycho Brahe and Snellius and their triangulations, W. D. Meinema N. V., Delft, 1968, pdf en ligne []

Ératosthène mesure la circonférence terrestre

Nommé directeur de l’illustre bibliothèque d’Alexandrie vers 245 avant J.-C., Ératosthène a mené des travaux scientifiques au sein du temple dédié aux Muses, le Muséum, où, avec d’autres savants, le culte consistait à faire de la recherche pour la plus grande gloire des rois d’Égypte (les lagides), eux-mêmes successeurs des généraux d’Alexandre.

On ne dispose pas de texte de lui mais sa méthode pour mesurer la circonférence terrestre nous est connue par Cléomède qui enseignait la philosophie stoïcienne de la nature au premier ou deuxième siècle après J.-C. Une des versions de son texte grec nous étant fournie avec une traduction latine, nous la donnerons après une traduction française [1]. Nous essaierons ensuite de refaire l’expérience aujourd’hui et elle est assez simple à faire.

Continuer la lecture de Ératosthène mesure la circonférence terrestre
  1. - texte grec : Cleomedis Caelestia, ed. Robert Todd, Leipzig, B.G Teubner, 1990 ;
    – traduction française : Théorie élémentaire / Cléomède, teste présenté, traduit et commenté par Richard Goulet, Vrin, 1980 ;
    – traduction anglaise : Cleomedes’ lecture on astronomy, a translation of The Heavens with an introduction anc commentary by Alan C. Bowen and Robert B. Todd, Berkeley, UCP, 2004 ;
    – traduction latine de la Renaissance sur Gallica []

Construire un cadran solaire romain

Les heures des Romains ne sont plus utilisées, mais il en subsiste des attestations dans nos manières de parler : on dit pour une tâche nécessitant d’être tôt à pied d’œuvre, qu’on y sera “à la première heure” ou encore on accuse des retardataires dans une action d’être “les ouvriers de la onzième heure”. Construire un cadran solaire romain permettra de mieux comprendre le sens précis de ces expressions en confrontant des élèves avec ce système peu connu mais qui leur permettra de mieux entrer ainsi dans le quotidien de la vie romaine. Continuer la lecture de Construire un cadran solaire romain

Prouver la rotondité de la terre selon les Anciens

Un blogueur scientifique racontait il y a peu comment, interrogé par sa fille sur la rotondité de la terre, il lui avait alors « servi l’histoire habituelle, selon laquelle les Anciens avaient déjà remarqué que les voiles des bateaux étaient visibles avant leur coque, ce qui confirmait que la Terre était ronde ». Des variantes de cette « histoire habituelle », qui semblent apparaitre pour la première fois chez Strabon dans sa Géographie, ont été reprises également par Pline dans son Histoire naturelle [1]. Citons enfin un stoïcien tardif, Cléomène chez qui nous trouvons exactement « l’histoire habituelle » [2].

Le blogueur a cependant des remords et, en bon scientifique, se lance dans des calculs pour savoir si cette histoire de bateaux à apparition progressive est plausible. Il conclut que cela lui semble raisonnable s’il y a de bonnes conditions atmosphériques. Son calcul théorique semble certes imparable mais que nous dit l’expérience ? C’est ce que nous allons étudier après avoir vu les textes des Anciens. Continuer la lecture de Prouver la rotondité de la terre selon les Anciens

  1. James Evans, Histoire et pratique de l’astronomie ancienne, Les Belles lettres, 2016, p. 54 []
  2. On trouve encore des textes analogues chez d’autres auteurs tardifs comme Calcidius (Commentaire du Timée, 62) qui reprend un texte de  Théon de Smyrne []

Être à l’heure à Rome

Se soucier de l’heure faisait-il partie des préoccupations des Romains ? C’est une question à laquelle le présent livre de Jérôme Bonnin permet depuis peu de répondre [1].

MesureDuTemps1Chez les Romains il y a d’abord un système d’appellation pour désigner les moments de la journée qui est antérieur aux heures numérotées qui n’apparaissent qu’au 3e siècle av. JC. :__________ Continuer la lecture de Être à l’heure à Rome

  1. Jérôme Bonnin, La mesure du temps dans l’Antiquité, Les Belles Lettres, 2015 []