Comment l’Empire romain s’est effondré

La « chute de l’Empire romain » est un genre littéraire bien établi depuis le classique de Gibbon Histoire du déclin et de la chute de l’Empire romain (écrit au 18e siècle et traduit au 19e en français par Guizot) jusqu’au tout récent livre de Peter Heather, Rome et les barbares. Histoire nouvelle de la chute de l’empire évoqué dans un billet de ce carnet. Roger-Pol Droit qui rend compte du livre ci-contre dans le Monde du 4 janvier ironise sur le fait que chaque époque a sa vision de la chute de Rome en fonction de ses préoccupations propres. Gibbon évoquait la faillite de l’élite due au christianisme ; les travaux du 20e siècle mettent l’accent sur l’économie ; ceux du 21e sur les changements climatiques et la peur des épidémies ce qui est le cas du présent livre de Kyle Harper sous-titré « le climat, les maladies et la chute de Rome. Il conclut donc « A chaque siècle son effondrement ». Le trait caustique est-il justifié ? Ce sera le but du présent billet d’y répondre [1].

Pour bien comprendre ce livre, il faut faire référence à son titre d’origine The Fate of Rome qui ne met pas immédiatement l’accent sur la chute de Rome mais sur son destin, son sort, sur l’influence de la Fortune au sens ancien qui faisait que l’on passait de la prospérité à la misère et réciproquement sans que les actions des acteurs y soient pour beaucoup.

Continuer la lecture de Comment l’Empire romain s’est effondré
  1. Kyle Harper, Comment l’Empire romain s’est effondré. Le climat, les maladies et la chute de Rome, La découverte, 2018, 544 p. []

Mélenchon, tribun du peuple, est-il « sacré » ?

Jean-Luc Mélenchon, lors de la perquisition de son domicile le 16 octobre dernier déclare : « ma personne est sacrée, je suis parlementaire » [1]. Trois jours plus tard, au cours d’une conférence de presse, il précise sa pensée :

« ceci vous expliquera un point de détail qui a échappé aux incultes : l’expression, « ma personne est sacrée », est une expression dont vous trouverez l’explication dans le Littré, un dictionnaire bolchévique bien connu, dans lequel on fait référence à l’histoire profonde qui fait que les tribuns du peuple, dont je m’honore de faire partie, et les parlementaires depuis la première République en France, sont déclarés inviolables et qu’ils bénéficient d’un certain nombre de protections, que ces protections font qu’il ne sont pas, sur tous les plans, sur le même plan que tous les citoyens » [2].

Continuer la lecture de Mélenchon, tribun du peuple, est-il « sacré » ?
  1. Source []
  2. Source []

Art gréco-bouddhique

Le Musée Guimet [1] propose une exposition sur le thème de Revoir Bamiyan réalisée par le plasticien Pascal Convert. Bamiyan est la ville d’Afghanistan où se trouve la falaise qui abritait les Bouddhas géants (55m et 38m) détruits par les Talibans six mois avant la destruction des Twin Towers le 11 septembre 2001. En2016 Pascal Convert a effectué des relevés photographiques d’une grande précision de la falaise où se trouvent les niches des Bouddhas disparus mais aussi des centaines de cavernes qui abritaient des milliers de moines bouddhistes entre le 3e et le 7e siècle. Il a en outre réalisé un film qui permet de situer la falaise par rapport à la ville de Bamiyan.

Source : Musée Guimet. CarteBlanche à Pascal Convert

Pour comprendre pourquoi on parle d’art gréco-bouddhique dans cette région, il faut examiner les statues avant leur disparition.

Continuer la lecture de Art gréco-bouddhique
  1. 6 Place d’Iéna, 75116 Paris []

Statistiques : rentrée 2017 et concours 2018

Les statistiques parues cette année [1] vont nous permettre d’abord de faire le point sur cet indicateur privilégié qu’est le pourcentage d’élèves en première année de latin (pour la rentrée 2017 puisque les statistiques sont publiées avec un délai d’un an). Je proposerai ensuite une réflexion sur l’évolution des concours, Capes et Agreg (mais aussi sur la Certification), toutes procédures qui conduisent à enseigner le latin.

Continuer la lecture de Statistiques : rentrée 2017 et concours 2018
  1. Repères & Références Statistiques 2018, Résultats 2018 Agrégation lettres classiques, Résultats 2018 Capes lettres classiques []

L’affaire belge de l’accord du participe passé avec avoir

Cette tribune récente de Libération (2 septembre 2018), d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux anciens professeurs de français belges, n’est pas passée inaperçue car elle semble envisager une sécession belge en matière orthographique. Elle a rapidement entrainé deux prises de position dans Le Monde du 8 septembre, l’une demandant « L’abrogation d’une règle incompréhensible et dévastatrice » par Éliane Viennot, l’autre ayant pour titre « renoncer à maîtriser la langue, c’est renoncer à penser » par Romain Vignest. Le débat est ainsi clairement posé de manière habituelle : avant d’aborder le fond de la question, essayons de comprendre ce qui semble s’apparenter à une « affaire belge ».

Continuer la lecture de L’affaire belge de l’accord du participe passé avec avoir