Archives par mot-clé : Hobbes

Hobbes : Homo homini lupus

L’homme est un loup pour l’homme : l’expression se trouve déjà chez Plaute [1] mais sa célébrité est due à Hobbes qui l’utilise dans un ouvrage en latin, De cive, Du citoyen. Cette première édition a eu une diffusion assez confidentielle : elle a été faite à Paris où Hobbes s’était réfugié. Il y avait été accueilli par l’entourage de Descartes et c’est dans ce milieu restreint qu’il fait circuler l’édition de 1642 : on voit, en bas du frontispice de l’exemplaire de Gallica que nous utilisons,  qu’il a eu comme premier propriétaire Monsieur Clerselier, un correspondant de Descartes.  C’est à partir de l’édition de 1647 que le De cive connaitra une large diffusion.

Examinons le frontispice de cette édition, qui sera d’ailleurs repris dans les éditions ultérieures : ces illustrations complexes, faites avec soin, qui permettaient de fixer la pensée, s’inscrivent dans ce que Quentin Skinner appelle la « tradition humaniste bien établie d’éloquence visuelle » [2] et lui-même commente avec précision ce frontispice dont nous nous servirons pour baliser cet exposé.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir Continuer la lecture de Hobbes : Homo homini lupus